Deuil

Quand l’Eglise célèbre l’espérance chrétienne

La célébration des funérailles chrétiennes marque l’attention de l’Église au défunt, à sa famille, à l’entourage.

Des équipes constituées de laïcs, nommées équipes Deuil-Espérance, sont présentes dans chacune des 26 communautés locales de la paroisse Saint-Jacques -en-Gâtine. Formés à ce service bénévole, les membres des équipes sont envoyés par les prêtres pour l’accompagnement des familles endeuillées qui s’adressent à l’Église.

Le sens chrétien des funérailles

Pour les chrétiens, la vie ne s’arrête pas avec la mort biologique ; la mort ne conduit pas à la réincarnation .  La célébration des funérailles chrétiennes dit notre foi en la vie éternelle et en la résurrection. L’Eglise invite à approfondir le sens chrétien de la vie et de la mort, à accueillir l’espérance de la résurrection, à célébrer l’Espérance .

 « Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui. Ainsi, nous serons toujours avec le Seigneur. » (Saint Paul)

Lors de la célébration des funérailles, il est fait mémoire du baptême dans lequel le défunt a été plongé. De même que le baptême marque l’entrée dans la vie nouvelle de chrétien, de même,  le défunt est appelé à une vie nouvelle ; la résurrection nous conduit à une vie de bonheur et de contemplation en union avec Dieu.

C’est pourquoi les mêmes signes/gestes que ceux reçus par le défunt le jour de son baptême sont déployés au cours de la célébration :

  • nomination du défunt par son prénom (chaque baptisé est enfant bien-aimé de Dieu appelé par son nom.)
  • entrée dans l’église jusqu’à l’autel
  • lumière prise au cierge pascal déposée sur le cercueil
  • rite de la croix, signe de l Amour de Dieu pour chacun de nous, signe des chrétiens. 
  • reprise du rite de l’eau pour le geste d’adieu.

Pour les familles en deuil, la paroisse propose un petit fascicule de prière pour les défunts. Il est mis à la disposition des familles (qui le souhaitent) pour les aider à prier au cimetière ou à la maison.

Pour télécharger et imprimer ce livret, cliquer ici

Pour lire directement le livret à l’écran:
1/  cliquer sur l’image de la première page;
2/ tourner les pages en cliquant sur les flèches.

  • Concrètement, que faire lors du décès d’un proche

La famille qui veut pour son proche disparu des funérailles chrétiennes exprime sa demande aux Pompes Funèbres de son choix (l’entreprise contactera la paroisse) ou s’adresse directement à la paroisse (des permanences d’accueil sont assurées à Parthenay, Mazières, Secondigny, Thénezay, Vasles, cliquer sur ce lien)

Un membre de l’équipe Deuil-Espérance fixera avec la famille endeuillée une date et un lieu de rencontre (domicile, presbytère, funérarium,…). Il proposera de lui faire parvenir des documents pour l’aider à comprendre et commencer à préparer le déroulement des funérailles.

Lors de cette rencontre, dite « réunion de préparation », l’équipe se met à l’écoute de la famille en deuil, accueille sa souffrance, ses questions, prend en compte ses souhaits pour bâtir avec elle la trame de la célébration.

L’équipe conduira la cérémonie ou sera présente à l’église si un prêtre ou un diacre préside les obsèques et, si la famille en émet le désir, elle pourra l’accompagner au cimetière.

La famille sera invitée à se joindre à la communauté chrétienne lors de la messe du dimanche suivant les funérailles. Elle sera conviée à participer à la messe du souvenir célébrée pour les défunts de l’année début novembre dans chacune des fraternités de la paroisse.

Le casuel

L’offrande que la famille voudra bien donner selon ses possibilités contribue à la vie de l’Eglise locale et à la solidarité diocésaine. A titre indicatif, la participation est de 225 euros

La mission des équipes d’accompagnement 

Accueillir

  • Accueillir la souffrance des proches
  • Accueil inconditionnel de toute demande, quelle que soit la relation des personnes avec la foi de l’Eglise
  • Accueillir tout désir légitime

Ecouter

  • Attention silencieuse
  • Écoute fraternelle
  • Présence et compassion

Dialoguer

  • Rassurer
  • Établir des liens de sympathie
  • Aider à comprendre le sens de ce que propose et fait l’Eglise, offrir quelques lumières de foi
  • Expliquer le déroulement de la célébration
  • Dialoguer sur les choix possibles de lectures, prières, chants
  • Proposer sans imposer

Témoigner

  • Témoigner de la présence de l’Église à toute souffrance
  • Témoigner de la tendresse de Dieu, de l’amour de Dieu pour tout homme et pour le défunt, du Christ qui se fait proche de ceux qui souffrent
  • Témoigner de l’esprit évangélique
  • Annonce de la Bonne Nouvelle dans la Parole de Dieu
  • Témoigner de l’espérance en Jésus ressuscité, annoncer l’Espérance chrétienne en la résurrection

Accompagner

Pour manifester la compassion de l’Église, les équipes Deuil-Espérance accueillent toute demande des familles endeuillées (célébration à l’église, temps de prière au domicile ou au funérarium, à l’hôpital ou en maison de retraite, au cimetière) et proposent un accompagnement avant et après la célébration des funérailles.

Elles peuvent mettre les familles en contact avec des associations locales spécialisées dans l’accompagnement du deuil.

Le 10 Déc 2022